Le Yoga Derviche et l’Euphonie gestuelle du Samadeva 

Vitalité Québec, octobre 2013

Par Elisa Alric et Mireille Chamberland
D’après un texte de d’Iris Lahore

 

Vitalite_octobre2013

Sous forme de stages de trois heures ou de cours hebdomadaires, il est maintenant accessible dans plusieurs régions. Proche à la fois du yoga, du taï-chi-chuan, de l’eurythmie, de la relaxation, de la gymnastique douce et de la danse, l’Euphonie Gestuelle du Samadeva mobilise toutes les ressources physiques, émotionnelles et mentales et permet ainsi une meilleure adaptation à toutes les situations de la vie quotidienne.

L’Euphonie Gestuelle du Samadeva enseigne des techniques qui permettent de vivre en bonne santé et de prendre de l’âge sans devenir vieux, c’est-à-dire en restant jeune de corps, de coeur et d’esprit. Ce n’est pas la forme extérieure que l’on recherche avant tout dans l’Euphonie Gestuelle du Samadeva, mais bien le ressenti intérieur qui naît du mouvement, qui peut être sans cesse renouvelé, être porteur de nouveauté, et ce, même lorsque les mouvements sont connus et ont été beaucoup pratiqués. La répétition du connu nous amène à aller de plus en plus profondément en nous-même.

Dans les Écoles de Sagesse antiques, les Maîtres ont transmis des techniques et des pratiques de santé physiques, émotionnelles, intellectuelles et spirituelles. L’Euphonie Gestuelle du Samadeva est l’adaptation, pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui, des plus efficaces d’entre elles. Parmi celles-ci, on retrouve les sept Arkana majeurs basés sur la transmission du savoir dans le cadre des Écoles des Sarman, une confrérie spirituelle moyen-orientale de derviches.

La véritable santé est l’état d’équilibre entre les fonctions et les organes physiques d’une part et les fonctions émotionnelles et intellectuelles d’autre part. La vie quotidienne, avec son lot d’expériences et d’épreuves (maladies, soucis, etc.), nous fait perdre chaque jour cet équilibre instable qu’est la santé et conduit la plupart de nos contemporains à un vieillissement précoce. Le sommeil et la nourriture ne suffisent plus à nous rééquilibrer, il nous faut l’aide des spécialistes de la santé et des méthodes de réharmonisation et de guérison. L’Euphonie Gestuelle du Samadeva, avec son extraordinaire effet de rajeunissement, se situe dans cette perspective.

En pratiquant les Arkana d l’Euphonie Gestuelle, vous vous rendrez compte qu’il ne s’agit pas seulement d’exercices physiques; ils ont un effet des plus profonds et des plus positifs sur les émotions et les humeurs, ainsi que sur la concentration et la mémoire. Ils s’adressent à tous, de 3 à 99 ans. Autrefois, dans le secret de leur confrérie, les derviches les appelaient  » les exercices du rajeunissement « . Ils fortifient le corps en lui apportant une énergie nouvelle et en le détendant, ils rééquilibrent le psychisme et régénèrent l’esprit qu’ils rendent vif, tout en freinant le vieillissement. Grâce à la pratique du Samadeva, vous aurez l’énergie nécessaire pour vivre pleinement et sereinement. Les sept Arkana majeurs, pratiqués lors des séances type d’Euphonie Gestuelle du Samadeva sont simples et pourtant extraordinairement revitalisants. Tous ceux qui vous entourent, conjoint, parents et enfants, amis et collaborateurs en bénéficieront également. Vous serez physiquement en forme et intérieurement calme, vos capacités intellectuelles se trouveront augmentées. Toutes vos facultés seront stimulées et harmonisées.

LE BIEN-ÊTRE PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE

Les Maître du passé connaissaient le rôle des muscles tel qu’il a été redécouvert par les scientifiques modernes. Les muscles sont le lien entre le corps et le psychisme: en eux s’incrustent les tensions psychologiques et, inversement, les tensions physiques entraînent fatigue et agitation psychique. Cette interaction nous permet de comprendre l’importance d’un bon tonus musculaire. Grâce aux mouvements et postures, les Arkana de l’Euphonie Gestuelle du Samadeva agissent en harmonisant le fonctionnement des muscles, leur donnant le tonus suffisant pour l’activité et leur enlevant les tensions inutiles pour la détente. La conséquence en est non seulement le bien-être physique mais aussi l’équilibre psychologique.

L’effet psychologique éminemment positif d’une pratique régulière s’explique aussi par le fait que les Arkana agissent sur les différentes parties du cerveau, alors mieux oxygénées. Ils améliorent l’action des substances comme les hormones et les neurotransmetteurs, dont le rôle est justement de transmettre les messages d’équilibre et de bon fonctionnement à tous les organes, jusque dans les moindres cellules du corps. L’équilibre psychologique est caractérisé par un esprit clair, un optimisme certain, une sensation de fraîcheur et de jeunesse.

Il se caractérise aussi par une excellente résistance aux stress, aux difficultés et aux soucis, accompagnée d’un bon sommeil réparateur. Il se manifeste surtout par une joie de vivre contagieuse.

 

LES EFFETS POSITIFS GÉNÉRAUX

Des effets importants sont constatés au niveau du système veineux, artériel et lymphatique, avec une amélioration de la circulation sanguine au niveau du cerveau (meilleure concentration et mémoire) et des extrémités (mains, jambes, pieds), l’harmonisation de la tension artérielle et la stimulation du muscle cardiaque, une amélioration de la résistance physique, la purification des poumons et une meilleure oxygénation du sang grâce aux techniques de respiration et aux mouvements, l’assouplissement de la colonne vertébrale et des articulations (à chaque séance, le corps devient plus souple, plus mobile et plus résistant); la stimulation des organes du système digestif grâce à l’automassage du ventre, la stimulation des reins et de la peau, organes d’élimination, la régulation du système hormonal tant chez l’homme que chez la femme, l’harmonisation de la fonction sexuelle, le renforcement du système défensif et immunitaire, l’harmonisation et l’apaisement émotionnel et psychique, le développement de l’intuition, de l’inspiration et de la créativité.

 

L’HARMONISATION PHYSIQUE, ÉMOTIONNELLE ET MENTALE

Le travail sur l’inspir et l’expir conduit très rapidement à améliorer l’équilibre et à fortifier le système nerveux, avec des effets évidents sur les tensions nerveuses et l’insomnie. Passant par le système nerveux, l’action des sept Arkana majeurs s’étend de l’appareil locomoteur (muscles, tendons, articulations) au système hormonal et aux appareils digestif, respiratoire et urogénital. Lors des séances d’Euphonie Gestuelle, nous sommes aussi amenés à exercer un mode d’attention plus large, une attention divisée. Il s’agit d’être conscient des mouvements synchrones des bras et des jambes ; des mouvements de son propre corps et de ceux des autres participants ; des perceptions du champ visuel et des rotations de la tête ; du rythme de la musique, de ses propres déplacements de ceux des autres, de sa respiration… ainsi que des émotions et pensées qui peuvent remonter ! Les capacités de concentration et de mémoire augmentent alors.

Par la pratique, tout l’organisme est stimulé, le psychisme apaisé, le mental clarifié. Grâce à un meilleur fonctionnement de tous les sens, les centres énergétiques ou chakras arrivent à mieux capter les énergies extérieures au corps. L’harmonisation avec les énergies intérieures, physiques, émotionnelles et intellectuelles se produit alors tout naturellement. L’homme et la femme, équilibrés intérieurement, peuvent ainsi vivre en harmonie avec les autres et l’environnement. L’Euphonie Gestuelle du Samadeva devient la façon la plus simple, la plus agréable et la plus efficace pour établir et conserver la vitalité, la santé, l’harmonie et la jeunesse.

 

 

LE NADI YOGA,  selon Idris Lahore  (Vitalité Québec | septembre 2014)

DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LE YOGA, SCIENCE ORIENTALE DEPUIS DES MILLÉNAIRES, A PRIS UNE GRAND PLACE AU SEIN DE L’OCCIDENT.

PAR MIREILLE CHAMBERLAND ET ELISA ALRIC

Le yoga n’est plus seulement un phénomène de mode, mais, pour certains, une philosophie de vie…même si le yoga tel que le conçoit l’Occidental n’a plus grand-chose à voir avec le yoga tel qu’il a été enseigné en Inde, de maître à élève.

On ne peut que se réjouir de constater que certains aspects de cette discipline, autrefois sacrée, permettent déjà  à un grand nombre de personnes d’obtenir une amélioration de leur équilibre, de leur santé, une augmentation de leur potentialité et une plus grande connaissance et conscience d’eux-mêmes.

Le mot yoga signifie « lien ». Pratiquer le yoga, c’est se relier, se reconnecter, ce qui est le fondement du Nadi Yoga.

Le Lahore Nadi Yoga a été mis au point par Idris Lahore, l’un des spécialistes contemporains des méthodes psychocorporelles, enseignées à la Libre Université du Samadeva, en France, et maintenant pratiquées au Québec. Basé sur des mouvements doux et des postures simples, le Lahore Nadi Yoga est une méthode synthétique, ce qui la rend d’autant plus efficace. Elle a, de plus, l’avantage de pouvoir être adaptée aux enfants comme aux personnes âgées, aux personnes en bonne santé comme aux personnes avec des difficultés physiques.

Le Lahore Nadi Yoga s’adresse non seulement aux débutants et aux pratiquants confirmés des autres forme de yoga, mais aussi aux chercheurs et aux professionnels de la santé, de la relation d’aide. Chaque asana (mouvement) a un effet particulier : réchauffant ou rafraîchissant, calmant ou stimulant, activant la circulation de l’énergie, permettant de la capter dans le corps. Certaines asanas sont à pratiquer plutôt en début de séance, d’autres plutôt à la fin. De même, il est nécessaire de passer par toutes les positions : debout, assis, couché. Chacune a une importance particulière.

C’est ainsi qu’en pratiquant consciemment ces exercices corporels, on développe une perception et une intuition toujours plus subtiles de ce qui est bon pour soi et de ce qu’il vaut mieux éviter, de façon à mener une vie de plus en plus harmonieuse et saine.

Les séances de Lahore Nadi Yoga sont structurées de manière à reconnecter le plus grand nombre possible de nadis, de façon non spécifique et globale, les «nadis« étant les lignes énergétiques qui parcourent le corps, tant à sa surface que dans les couches plus profondes. La tradition ayurvédique dit qu’ils sont au nombre de 72000. La tradition derviche en dénombre 350 000…Oya, l’énergie vitale, circule le long de ces « nadis », dans toutes les parties du corps, tous les organes, toutes les glandes et toutes les parties du cerveau. Les « nadis » sont également en lien avec les grands centres énergétiques, qu’on appelle les chakras, et avec notre environnement. Mais les « nadis » ne transportent pas seulement de l’énergie : ils transportent aussi toutes les formes d’informations circulant de la moindre cellule vers toutes les parties du corps et au-delà, transcendant parfois même le temps passé, présent et futur. On dit que leur émanation s’étend jusqu’aux confins de l’univers.

LES TROUBLES NAISSENT LORSQUE LES « NADIS » SONT DÉCONNECTÉS.

Le mot nadi vient du sanscrit et a comme racine « nad », qui signifie « mouvement ». Dans les « nadis » se font les mouvements de l’énergie, de l’information et de la vie. C’est l’interruption du mouvement qui crée les troubles, les perturbations et les maladies. Dans la philosophie du Lahore Nadi Yoga, tout trouble corporel, émotionnel, intellectuel, relationnel, environnemental et même spirituel est d’abord dû à une déconnexion des « nadis », c’est-à-dire à une rupture de la circulation de l’énergie dans les lignes énergétiques. Les techniques du Lahore Nadi Yoga permettent de rétablir les connexions et posent ainsi les bases d’un bien-être ou d’un retour à l’équilibre.

La séance type respecte un ordre biologique qui rééquilibre les systèmes circulatoire, musculaire, articulaire et en particulier nerveux. Quand les énergies circulent à nouveau correctement, notre état physique s’améliore, nous ne restons plus bloqués dans des émotions négatives, notre pensée devient claire et notre vision du monde est plus sereine, plus joyeuse et plus sage, comme si nous passions à un niveau supérieur de conscience.

Les Nadi Asana se pratiquent les yeux fermés : on est alors plus proche de ses sensations intérieures. C’est souvent une découverte extraordinaire de commencer à ressentir sa circulation sanguine, les différentes pulsations de son pouls, les sensations de chaleur dans les muscles qui se détendent, les sensations de fraîcheur dans les articulations sollicitées, les picotements et les fourmillements dans les membres, tout un ensemble de perceptions la plupart du temps ignorées et qui sont conscientisées par la pratique guidée des mouvements et postures du Lahore Nadi Yoga. Nous redécouvrons notre corps à partir de l’intérieur et cela a pour effet de beaucoup mieux l’accepter, parfois de commencer à l’aimer. Un sentiment de gratitude peut nous envahir envers les millions de processus métaboliques qui s’y déroulent à chaque instant, assurant notre survie sans que nous ayons à nous en préoccuper…

L’aspect essentiel de cette méthode est la douceur…on est dans un profond respect du corps et des capacités de chacun. Et avec la plus grande efficacité, évidemment! Le Lahore Nadi Yoga s’adresse à la force autorégulatrice du corps, appelée par les derviches la sagesse intérieure.

Chez chacun, cette instance régulatrice de tout notre organisme sait quoi faire, elle sait exactement comment, où et quand agir.

 

« DANS LES MOUVEMENTS DU LAHORE NADI YOGA, JE SENS MAINTENANT QUE JE RESPECTE MON CORPS. »

Les effets de la pratique sont individuels : regain d’énergie pour les uns, détente et relaxation pour les autre ; alignement et centrage pour certains, ouverture et lien aux autres pour d’autres…

Le Lahore Nadi Yoga est certainement la façon la plus « personnalisable » de pratiquer cet art du mouvement et permet de trouver, pour chaque type de personne, les exercices, mouvements et postures les plus efficaces afin d’harmoniser l’équilibre individuel et de soutenir tous les processus du bien-être, du retour à la santé et de sa conservation conduisant à plus de sérénité et de confiance en soi.

Les effets seront d’autant plus effectifs lorsque le participant aura réussi à lier les trois grands principes qui sous-tendent sa pratique :

1. Le principe de réalité. On est ancré dans l’ ici et maintenant : « Qu’est-ce que je ressens dans mon corps, à cet instant?»

2. La respiration spécifique abdominale, qui agit sur la sphère émotionnelle.

3. L’attention, c’est-à-dire la concentration, sur le mouvement, qui agit sur la sphère intellectuelle.

 

VOICI CE QUE NOUS DIT UNE PARTICIPANTE AUX COURS DE LAHORE NADI YOGA :

« Après trois ans de pratique, je réalise comment les effets sont subtils et efficaces. Cela m’apporte une détente vraiment profonde. Mon système nerveux étant ralenti, je suis capable d’être attentive à ce qui se passe et je suis moins exigeante avec moi-même. Je suis devenue, également, moins sévère avec les autres. Le fait de respirer mieux, d’être plus attentive, plus vigilante à ce qui se passe en moi et autour de moi me permet d’être dans le moment présent et de sortir du passé et du futur. On dirait que tout recommence  à circuler. Grâce aux mouvements du Lahore Nadi Yoga, je retrouve mon centre intérieur, je respire mieux. Avec la nouvelle pratique de la séance Lahore Nadi Yoga, je commence à ressentir et à retrouver ma verticalité.

Dans les mouvements du Lahore Nadi Yoga, je sens maintenant que je respecte mon corps. Je contacte de la douceur, de l’amour, que je peux donner à mes enfants et petits-enfants. Cela m’aide énormément à m’accepter telle que je suis, à m’aimer. »

La pratique du Lahore Nadi Yoga permet de donner de l’espace à la sagesse, à l’intelligence du corps, pour mieux fonctionner.

Référence : Science de la Conscience, no 33